Contraste
A
A
A

Xavier

Quand vous a-t-on diagnostiqué la sclérose en plaques ?

J’ai été diagnostiqué il y a 4 ans. J’étais alors âgé de 33 ans et, à l’époque, je ne pratiquais pas de sport en particulier.

Comment avez-vous repris une activité physique ?

Mon médecin de famille m’a proposé de participer à un programme de réadaptation et d’activité physique, en hôpital de jour. L’idée m’a plu immédiatement et j’ai pris contact avec le service de l’hôpital. Après deux bilans, j’ai pu intégrer le programme que j’ai choisi de réaliser en groupe. Durant 5 semaines, des activités étaient prévues toute la journée (du matin jusqu’à 16h30), selon un planning établi pour chaque personne. Nous étions suivis par des kinésithérapeutes, infirmières, ergothérapeutes et psychologues. Le programme était vraiment complet avec des activités extrêmement variées : exercices sur machines, console Wii®, travail au sol, stretching, balnéothérapie, relaxation…

Qu’est-ce que ce programme d’activités physiques vous a apporté ?

Je marchais régulièrement avec une canne et, aujourd’hui, je ne l’utilise quasiment plus. Je peux également marcher en arrière car j’ai travaillé mon équilibre. Et les changements se ressentent aussi au niveau du moral ! J’ai envie de me lancer à nouveau dans des projets, de remettre en marche la machine…

La sclérose en plaques est une maladie avec laquelle on se sent souvent fatigué, sans raison. Pendant le programme, au moins, je savais pourquoi j’étais fatigué en fin de journée !