Recevez les actualités onStEPs !

Envie de rester informé sur le sport, le bien-être, la santé et les mises à jour de l'application ?


Recevez nos actualités par mail :

S'inscrire
Vous êtes maintenant inscrit à la newsletter onStEPs
05.11.2020- temps de lecture : 3min

Course du Cerveau 2020 : tous ensemble contre la Sclérose En Plaques !

Retour au Mag ×

La Ligue Française contre la Sclérose En Plaques (LFSEP) a organisé le 29 août 2020 la première Course du Cerveau à Lyon. Cette course solidaire, menée en faveur de la lutte contre la SEP, a rassemblé une centaine de patients, de familles et aidants, de soignants, de personnels de réseaux de santé et d’entreprises locales engagées. Pour en savoir plus sur cet événement, nous avons interrogé Guillaume Molinier, le directeur de la LFSEP.

Faire parler de la maladie, la rendre visible et lever des fonds pour la Sclérose En Plaques (SEP) : tels étaient les objectifs de la Course du Cerveau ! « C’est notre président, le Dr Olivier Heinzlef (Chef de Service de Neurologie au CHI de Poissy – Saint-Germain-en-Laye) qui a eu l’idée de cette course rassemblant les patients, les soignants et les chercheurs, sur le modèle de celles organisées aux États-Unis en marge des grands événements médicaux », explique Guillaume Molinier. Initialement prévue en avril lors du plus important congrès de neurologie de langue Française, les JNLF (Journées de Neurologie de Langue Française), cette course a dû être reportée en raison de l’épidémie de la COVID-19. « Afin d’assurer la sécurité de tous, la Course du Cerveau a finalement eu lieu le 29 août dans le respect des gestes barrières : port du masque obligatoire sur le village associatif avant et après la course, gel hydroalcoolique disponible partout sur le village, stands espacés d’au moins 1,5 m », précise Guillaume Molinier.

Se mobiliser contre la Sclérose En Plaques

D’une distance de 5,2 km, cette course non chronométrée a eu lieu en pleine nature aux portes de Lyon, dans le Parc Naturel de la Feyssine. Le village associatif a ouvert ses portes au public à 16h30. « Le Pr Sandra Vukusic (Cheffe de service de Neurologie à l’hôpital Pierre Wertheimer de Lyon) est d’abord intervenue afin d’évoquer la SEP mais surtout de présenter les bienfaits de l’activité physique sur les symptômes de la maladie », explique Guillaume Molinier. Plusieurs stands étaient présents afin de sensibiliser les coureurs et le public en amont de la course. Ainsi, la LFSEP a présenté ses actions, le Boxing Lyon United a proposé une démonstration de handiboxe en insistant sur les bénéfices de la boxe adaptée chez les personnes atteintes de SEP (amélioration de l’équilibre notamment), le Dr Laurence Gignoux a présenté le rôle du Réseau Rhône-Alpes SEP (accueil des patients de la région, prise en charge de proximité, consultations pluridisciplinaires).

Premier partenaire de la course, Merck poursuit son engagement de longue date dans la SEP et pas moins de 30 personnes du laboratoire ont pris part à la course. Présente sur le stand Merck, Isabelle Croce (Responsable Stratégie et Approche Patients pour le laboratoire) en a profité pour présenter la communauté en ligne « Boxons la SEP » ainsi que votre application onStEPs !

3, 2, 1… partez !

Après un échauffement collectif en musique, le départ de la course a été donné à 18h30, au son d’une batucada pour encourager les coureurs sur l’ensemble du parcours. « Une centaine de personnes ont participé à la course dont le départ a eu lieu en deux vagues afin d’espacer suffisamment les coureurs. Même si l’objectif n’était pas de réaliser un chrono, chacun allant à son rythme et en fonction de ses capacités (parfois en fauteuil), le premier coureur a néanmoins passé la ligne d’arrivée en 17 minutes ! », raconte le directeur de la LFSEP. Après une séance d’étirement, la remise des Prix a eu lieu. Les trois meilleurs récolteurs de fonds ont été récompensés et Merck a reçu le Prix du meilleur sponsor. Enfin, le Prix « Coup de cœur » a été décerné au Foyer d’Accueil Médicalisé L’étang Carret de Dommartin (69) pour lequel six personnes, dont trois en situation de handicap, ont participé à la course. « Plus que l’exploit sportif, nous avons souhaité récompenser la générosité et la solidarité », conclut Guillaume Molinier.

Avec 35 000 euros récoltés, la première édition de la Course du Cerveau est une belle réussite et les fonds vont permettre à la LFSEP de financer des projets de recherche et d’aide aux personnes. Fort de ce succès, l’association pense reconduire l’événement en 2021 voire l’organiser dans plusieurs villes… d’ici là, continuez vos entraînements avec onStEPs pour être en forme et pourquoi pas participer à la deuxième édition ! 

FR-NONNI-00050 – Octobre 2020