Recevez les actualités onStEPs !

Envie de rester informé sur le sport, le bien-être, la santé et les mises à jour de l'application ?


Recevez nos actualités par mail :

S'inscrire
Vous êtes maintenant inscrit à la newsletter onStEPs
02.10.2019- temps de lecture : 2min

Sport et Grossesse : 6 à 9 mois… faites du sport tant que c’est possible !

Retour au Mag ×

Au dernier trimestre, il est toujours possible de pratiquer une activité physique. Celle-ci doit être discutée et réévaluée à chaque visite chez votre médecin mais à chaque étape de la grossesse, il existe des exercices adaptés. Poursuivons notre entretien avec Valérie Girond, kinésithérapeute à Nantes et experte onStEPs… Cet article est le 2ème de notre dossier « Grossesse et sport ». Retrouvez prochainement nos conseils pour la période qui suit la naissance.

Entre 6 et 9 mois : un peu plus de contraintes…

Inutile de se voiler la face, au dernier trimestre, vous aurez des difficultés à vous mouvoir… mais ce n’est pas pour cela qu’il faut arrêter le sport. Privilégiez des exercices plus courts, basés sur la respiration et la relaxation. La respiration naturelle dans une posture correcte (c’est-à-dire en ayant le dos ni cambré, ni voûté), permet de solliciter naturellement les abdominaux et d’éviter le mal de dos pendant le dernier trimestre de la grossesse. « Des exercices d’étirement et d’assouplissement permettent de préparer le corps à l’accouchement. Mais il est primordial de rester à l’écoute de votre fatigue et des douleurs éventuelles – notamment des ligaments au niveau du bassin – pour ne pas en faire trop… », explique Valérie Girond, kinésithérapeute à Nantes et experte onStEPs.

Quelles activités pratiquer entre 6 et 9 mois de grossesse ?

Les exercices pouvant être poursuivis sans risque jusqu’au 9ème mois sont : la marche, la natation et le vélo si l’on n’est pas gêné par son ventre !
D’une façon générale, il convient de privilégier les sports doux et avec le moins de contraintes articulaires. Si votre ventre ne prend pas trop place, il est toujours possible de faire du vélo d’appartement ou en salle de sport : c’est l’exercice idéal pour tonifier le périnée. Toutefois, il est préférable d’arrêter le vélo en extérieur afin d’éviter le risque de chutes. « La natation est le sport qui peut être pratiquer jusqu’au bout de la grossesse. En plus de ses vertus relaxantes, vous allez améliorer votre respiration ce qui est très bénéfique pour préparer l’accouchement. Il existe également des cours d’aquagym adaptés aux derniers mois de la grossesse », précise Valérie Girond. Certaines salles de sport proposent même des cours d’entretien musculaire jusqu’au dernier stade de la grossesse. Enfin, la marche, à votre rythme, est une bonne alternative lorsque les autres activités sportives deviennent incompatibles…

Votre application onStEPs vous accompagne jusqu’à l’accouchement !

Bien sûr il n’est plus question de réaliser votre programme de renforcement musculaire habituel… Mais les exercices les plus doux proposés dans l’application sont tout à fait adaptés entre 6 et 9 mois de grossesse. « De même, les exercices d’assouplissement et d’étirement sont réalisables en fonction de vos capacités. C’est surtout l’inconfort lié à la grosseur du ventre qui vous empêchera de réaliser certains exercices ou nécessitera des adaptations. Par exemple, un exercice consistant à ramener les genoux vers la poitrine, peut tout à fait être réalisé les jambes écartées pour laisser la place à votre ventre », conclut Valérie Girond.

Au dernier trimestre de la grossesse, l’activité physique est un peu plus limitée et doit être adaptée à votre forme physique et à votre fatigue. A minima, privilégiez le travail de la respiration pour bien vous préparer à l’accouchement et arriver dans un contexte le plus détendu possible le jour J !

Juillet 2019 – FR/NONNI/0119/0001l